19 oct. 2010

ma location.... un brin écolo.....

Vue générale de notre village

Corse du Sud

Chez Simon - Vue depuis la terrasse....


Le lieu dit "Pratu"....
pour y accéder.... au milieu de nulle part..
au bout d'un chemin caillouteux, une piste défoncée
en plein maquis corse....

L'eau du ruisseau en contrebas est récupérée pour la petite piscine
et chauffée en été grâce à des panneaux solaires....


Simon s'en sert aussi - à d'autres moments pour arroser son jardin....


le potager bio
Le compost est fabriqué sur place...
aucun gaspillage, tout est réutilisé pour fertiliser la terre
même la laine des moutons qui est épandue pour aérer le sol...

Simon Snell (notre hôte) et des jeunes woofers.....
Né en Angleterre dans les années 70, le wwoofing repose sur un échange « donnant-donnant ». Le woofer aide bénévolement dans une ferme biologique en échange de quoi il est logé et nourri. Une façon originale de découvrir la culture biologique, de participer à une vie familiale et rurale, d’apprendre une langue étrangère pour le woofer qui choisit de partir à l’étranger.

Mission de débroussaillage....

Nettoyage et taille des arbres du verger...
Nous avons rencontré des gens sympa, des anglais, une américaine...
on a eu grâce à eux, une approche d'un mode de vie...
C'était sympa comme échange....

Le troupeau de moutons


Le plus beau souvenir que je garderai de ces vacances...
L'authenticité et les Moutons... (je n'avais jamais eu de moutons à Moi)...
J'en ai profité... Ils devenaient de plus en plus familiers...
Une des brebis m'avait même adoptée, lorsqu'elle me voyait, elle accourait vers moi.... C'est vrai que je les nourrissais ...
Chaque matin, vers 6 heures 1/2, le troupeau tournait autour de notre cabane, et venait brouter, leurs clochettes me réveillaient...
Nous étions aussi aux premières loges pour assister à un combat de béliers... Quand on vous dit "que les béliers ont la tête dure", c'était à celui qui se défoncerait le plus...
Ils reculaient pour prendre de la force et mieux se charger...
De ma vie de petite citadine, je n'avais jamais vu ça...


Aucun commentaire: