19 déc. 2011

le Tio catalan - Vous connaissez ??

Ce midi, est arrivé aussi,  à ma maison  TIO " ...
envoyé de Catalogne 
par ma gentille Rosa...


Merci ma douce amie,
Tu m'as intriguée et intéressée, alors j'ai fait quelques recherches sur le personnage et j'ai trouvé ces renseignements, trouvés sur la blogo (source Tatarata -Restaurateur - Toulouse) ...

Aux Pays Catalans en Espagne et en France, en Aragon (Espagne) et en Occitanie (France), on a depuis le 8 décembre un nouveau invité magique qui nous visite tous les années et puis il disparaisse vers le 5-6 de janvier.
Bon, il y a toujours une première fois, un debout décembre, où on va avec les enfants à la montagne pour chercher un très beau et joli tronc, comme un bois à bruler. Sauf qu'il ne va pas brûler.
On lui dessine une visage souriante et on le couvre avec une barretina (le chapeau rouge traditionel catalan) et une couverture pour qu'il ne passe froid, puis on lui donne à boire et à manger tous les jours. Ce sont normalement les enfants les chargés de s'occuper de lui et ils sont vraiment très interesés à que ça se passe bien.
Car le 24 décembre au soir, il va finalement chier. Eh bien, les animals mangent mais ils aussi font ses trucs, n'est pas? et on ne l'avait pas sorti comme on fait avec les chiens... Mais, comme il est très spécial, il ne va pas chier caca. Il chie... des cadeaux !
Des petits cadeaux, car on a dejà les trois rois magiques qui amenent les cadeaux de Noël et aussi même Papà Noel qui arrive le lendemain. Souvant ce sont des trucs pour fêter le Noël (en Catalogne le repas de Noël est le 25 à midi, bienque l'on mange déjà les mignardises -touron, neules, etc.- à partir du 24 soir justement) comme des petits choses de décoration et des sucreries. Puis un petit jouet pour que les petits puient jouer pendant les vacances jusqu'à le jour des trois rois. 


Mais la fonction principale du tió n'est pas les cadeaux, ça c'est pour justifier sa "magie", sa fonction est celle d'habiter parmi nous, à la cuisine ou à la salle de séjour, d'être nourri par les enfants (à la campagne et anciennement, avec les mêmes choses que les porcs ou les moutons, mais les tiós citadins mangent les mêmes choses que les enfants, en portions toute petites) et de chier la veille de Noël. 
Pourtant, il y a un méthode très precis pour aider chier notre cher tió (tió est le mot catalan pour "buche") qui d'ailleurs n'est pas trop politiquement corect aujourd'hui !
Pour commencer, on a besoin d'un seau plein d'eau et d'un bâton en bois pour chaque enfant. Il faut mouiller les bâtons en l'eau, au ritme d'une chanson :
Aigua, aigüeta,
fes que el tronc
cago bona coseta
Traduction : De l'eau, de l'eau / faites que le buche / chie une bonne chose


Puis on se raproche au tió et lui donne tous ensemble des coups avec le bàton au ritme d'une chanson. Ne vous inquietez pas qu'il ne prend pas de mal, pour lui c'est comme quand on nous tape le dos pour nous aider quand on s'étrangle avec une arête.
Il y a plusieures chansons pour lui faire chier, selon la ville et les familles. Chez moi ce sont les moins compliqués car personne dans ma famille à une grand memoire :
Caga tió,
sinó et donaré
un cop de bastó!

Tió de Nadal,
caga torrons
i pixa vi blanc!

Tió de Nadal
caga neules i torrons
i pixa xampany!



                                                                                                                                                          


Du coup - vu l'importance du personnage, Tio a choisi cette place sur mon panier de jacinthe, pour s'y installer, et il passera Noël avec nous - dans ma cuisine...
F
F



Alors - On explique que - maintenant les "tio" des villes, on les achète dans les foires de Noël ...
et que les gens en achètent beaucoup mais aussi peuvent se les transmettre de mère en fille...
Merci ma Rosa - pour ce partage...

" Sûr que ce soir, je me coucherai un peu moins bête", et tu vois "Eugénio" dans sa région d'Espagne, il n'en avait jamais entendu parler, il ne connaissait pas, non plus"...
"Je te promets, ma Rosa, de bien m'occuper de lui et de le conserver, et de le ressortir chaque année... "


DuDD

3 commentaires:

Rosa Castellar a dit…

Merci ma douce amie pour l'honneur que tu as fait a mon petit Tio,il arrive a chez toi avec tout mon amour pour tous vous,et je suis très heureuse que tu partagez avec tous l'histoire de LE TIO CATALAN.
Merci mon amie et gros gros bisous pour toi et te merveilleuse famille.
Salutations a Eugenio.
Votre amie catalane...
Rosa.

Cricri a dit…

Quel grand coeur notre Rosa. Une vraie soeur.... et toi Cathoune, tout pareil. Merci pour l'histoire du Tio que je ne connaissais pas du tout.
Bisous et sois sage surtout, le Père Noël va bientôt passer.

Le blog de Cathy a dit…

Moi je connaissais car quand Rosa en avait parlé je m'étais renseignée ! C'est une jolie coutume, j'aime bien apprendre celles des autres pays, c'est très enrichissant !
Très belle journée ma Cathoune et grosses bises !
Cathy