8 juin 2010

Mon bilan.... POSITIF


Je viens de terminer ma formation CAPA Services en Milieu Rural à la M.F.R. du Pont du Gard qui aura duré 9 mois, à l'issue, je fais mon bilan...
Peut être que cela n'intéressera personne d'autre que moi, mais je trouve logique de faire un retour sur cette expérience...
Quel impact - aura elle eu sur moi ?


Tout d'abord, je suis retournée sur les bancs de l'école, et ça, il fallait oser le faire !
Car au départ, je n'avais pas bien mesuré l'ampleur de la tâche....
Je me suis donc retrouvée, assise, des heures durant, dans une classe, à prendre des cours, à me remettre à niveau, à devoir écouter, et me discipliner.
35 heures par semaine, durant des mois , en alternance, par le biais d'une formation adulte, mais où j'étais la seule d'âge mûr (j'ai 53 ans) parmi des jeunes...

Ce que je n'avais pas choisi...
Les autres années, il y avait davantage de public de mon âge, et peu de jeunes, cette année, c'était le contraire, on a même eu deux garçons qui ont intégré le groupe.
Donc - les jeunes m'ont regardé de travers ! - ce qui dans un sens - est normal !
Il m'a fallu m'adapter à eux, j'étais jeune de caractère, dynamique... J'avais des enfants, je m'entends bien avec les ados, mais là - il s'agissait d'entrer dans un groupe - et j'étais différente."Ils se demandaient qu'est ce que je venais faire là...
Souvent - j'ai été à deux doigts de tout arrêter...


De cette expérience, je dirai que "les jeunes" ne nous font pas de cadeau. Ils forment un bloc -
en règle générale - "les jeunes nous prennent pour des vieux c... " et ils sont persuadés d'avoir raison. Ils ont une conception de la vie, autre que nous - les adultes, et vivent depuis toujours dans une société de consommation, où ils sont des consommateurs - gâtés - pourris...

Il y avait entre nous un écart de génération...
Au début - je les ai trouvé mal élevés, d'un parlé vulgaire, indifférents, méchants des fois, pas forcément avec moi, mais avec autrui, prenant les plus faibles pour tête de turc....
Je me suis souvent remise en question, me demandant où était mon intérêt....
Des fois - pour Moi - c'était la zone....
Je n'étais pas dans mon environnement - ni dans mon milieu !


Je me suis remise aux mathématiques (moi qui était nulle) et je me suis accrochée.
Du départ - où pour les puissances, je ne savais pas ce qu'il fallait en faire, les additionner, les multiplier ...
j'ai tout réappris : proportionnalité, fonctions linéaires, affines, calculs algébriques, équations, statistiques et même géométrie plane et dans l'espace...

J'ai travaillé, et je m'en suis sortie avec honneur - 17 de moyenne en maths..
J'ai adoré la biologie - c'est de loin - la matière que j'ai préféré et où j'ai excellé... pourtant le programme sur l'année était étendu....



Il faut dire que j'ai eu des professeurs remarquables qui ont su m'intéresser...
Je dirai donc que durant cette année écoulée, je me suis nourri l'esprit, j'ai connu la joie d'apprendre et de progresser.....
Un vrai challenge car il y avait les interros, les contrôles, les leçons à bûcher, les exercices...Un travail à plein temps - je n'avais plus le temps de rien faire d'autre....

La volonté aussi - d'y arriver - d'être la meilleure...

Je m'étais fixée la barre très haut - pas de note en dessous de 17/20 et à une ou deux exceptions, j'ai tenu le cap. J'ai fini l'année scolaire avec 18 de moyenne générale....
La meilleure moyenne de ma classe, la meilleure moyenne de l'école (on était 250) et la meilleure moyenne en biologie au CAPA Blanc (20/20) corrigé par un jury extérieur...
Donc voilà là - le premier point positif - m'être surpassée, y être arrivée...

Deuxième point positif - m'être finalement bien intégrée au groupe...
J'ai aimé ces jeunes avec qui j'ai vécu tant de choses durant un an... ils m'ont eux aussi complètement adoptée... Chacun de nous a grandi durant cette année. Chacun a pris quelque chose des autres, nous nous sommes forgés les uns aux autres, les caractères et les humeurs se sont modifiés, on est tous devenus plus solidaires....
Moi - je les ai tous porté un peu - Je suis entrée et ils m'ont accepté dans leur univers...
Je n'irai pas jusqu'à dire "que c'est ma tasse de thé"... ni "que j'ai leur âge" - loin s'en faut... "ils sont tous mes enfants"... et je vais maintenant retourner à ma vrai vie... Mais - je vais tous les regretter - car je m'étais vraiment attachée à des gamins finalement très attachants...


Avec eux, j'écoutais leur musique, on regardait des films, on allait fumer en cachette (à l'abri à bus) ... (enfin, pas moi - je ne fume pas) ... mais j'aurai pu essayer --- pour faire comme eux...
J'aurai pu "fumer des joints"... Ils m'ont éduqué en quelque sorte (moi - qui n'était qu'une maman, et une petite ménagère timide), (moi qui n'ai jamais touché à ça)... On a eu de grandes grandes conversations débats sur comment refaire le monde, ou sur les inégalités, le racisme, l'homosexualité et que sais-je encore...


Je me suis enrichie de mille expériences...
J'ai adoré mes profs qui se mettaient à notre portée, à la M.F.R - il y a vraiment un esprit famille... j'ai adoré toutes nos sorties et nos déplacements toute l'année.. Ils nous "ont bien balladé" avec les experts...
J'ai adoré Le MAP - Notre banquet réussi où nous avions dressé de magnifiques buffets à thème pour nos invités, j'ai adoré les échanges avec la MFR de Gallargues, les repas conviviaux....les anniversaires de chacun que nous avons fêté successivement toute l'année...
Il y a eu aussi les stages en entreprise et les expériences de chacun...


BREF - l'année a vite passé - puisque c'est FINI....


1 commentaire:

Sélunair a dit…

Moi je te dis un grand BRAVO!!
bravo pour ton courage , ta ténacité ,je ne connais pas beaucoup de gens de notre génération qui aurait eu le courage de s'y remettre et d'assurer comme toi...
pour Cathy..HipHip Hip Hourra!!!

bisous plein d'admiration..

Brigitte